Dans la même rubrique...

Histoire du collège

Le collège d’enseignement secondaire (CES) de Liffré ouvre ses portes en 1973. Il compte alors 403 élèves, mais ses effectifs augmentent rapidement jusqu’à atteindre 734 élèves en 1983. Le nombre d’enfants scolarisés diminue après ce pic en raison de la création du collège de Noyal-sur-Vilaine en 1984 et tombe à 549 élèves en 1990, puis il repart à la hausse et atteint 671 élèves en 1993. Depuis, le nombre d’élèves oscille entre 610 et 660 élèves environ.

PNG - 37.6 ko
L’évolution du nombre d’élèves

Le collège prend le nom de Martin Luther King en 1988, suite à un vote des élèves, à l’occasion du 20e anniversaire de l’assassinat du pasteur afro-américain.

Le bâtiment et les alentours de l’établissement ont sensiblement évolué depuis son ouverture.

« Les masques », sculpture réalisée par Marcel Dinahet, est installée en 1976 et devient l’emblème de l’établissement.

Des ateliers « bois » et « fer » sont construits en 1975 tandis que la rue Jules Ferry est ouverte en 1978 afin de faciliter les transports scolaires. L’internat ferme ses portes en 1977-1978.

Les travaux accompagnent le développement démographique du collège : deux classes mobiles sont installées en 1980-1981, suivies de deux autres en 1982-1983.

Un foyer est ouvert pour les élèves en 1990, année de l’extension du préau et de la création du CDI.

Un nouveau chauffage est installé en 1991-1992 tandis que des travaux d’étanchéité, de couverture et de clôture sont réalisés en 1992-1993.

Le collège est restructuré en 1993 et l’extension-rénovation de la salle polyvalente se déroule en 1993-1994.

Des travaux de désamiantage ont lieu en 1998 puis les bâtiments anciens sont restructurés en 1999.

La façade est rénovée en 2002-2003.

De nombreux travaux sont enfin réalisés en 2009-2011, avec la création de deux nouvelles salles pour le foyer, la construction de nouveaux vestiaires pour l’EPS et la rénovation des salles de musique et du pôle vie scolaire. La restauration est également mise aux normes et rénovée.

PNG - 136.1 ko
Le collège en 1975

L’ouverture sur l’international est une des caractéristiques de l’établissement. Dès 1975, un appariement est réalisé avec la John Colet School de Wendover, en Angleterre, commune jumelée avec celle de Liffré. Un second partenariat est conclu avec la Kooperative Gesamtschule de Rastede, en Allemagne, en 1978-1979 et un troisième, avec la Scoala Generala Nr 6 de Sibiu, en Roumanie, en 1992.

Le 10e anniversaire des échanges avec l’Allemagne est marqué par la pose d’une plaque lieu de mémoire et la plantation d’un tilleul dans le collège.

JPEG - 129.3 ko
DSC00011reduite

Un grand rassemblement regroupant professeurs et élèves est organisé en France et en Allemagne pour le 20e anniversaire, en 1998. Le 30e anniversaire des échanges avec Rastede a été fêté en 2008.

Le collège est le premier du département d’Ille-et-Vilaine à proposer une classe de neige aux élèves, en 1977, et crée un atelier théâtre en 1981. Il est également le premier collège du département à ouvrir des classes à thèmes optionnels niveau 5e, en 1985, et propose la première classe à projet niveau 4e, en 1986. Des classes à projet sont créées dans les années 1990, autour du théâtre, de la vidéo ou du sport.

Plusieurs projets pédagogiques transdisciplinaires sont réalisés et certains primés.

Une exposition est réalisée par les élèves sur le camp de Dora en 1996-1997, exposition qu’ils présentent à Rastede en 1998.

En 1997-1998, les élèves réalisent un CD-Rom « Martin Luther King et les droits de l’homme », à l’occasion du 30e anniversaire de la mort du pasteur. La réalisation est récompensée par le prix René-Cassin des droits de l’homme en 1998 (Prix René Cassin des droits de l’homme) et une délégation d’élèves est reçue par le premier ministre Lionel Jospin à Matignon.

Le tee-shirt MLK est réalisé en 2000 dans le cadre d’un projet associant l’athlétisme et les arts plastiques : les trois couleurs choisies, le noir, le jaune et le vert, évoquent Martin Luther King, le soleil et les forêts de Liffré.

Un CD-Rom sur la déclaration des droits de l’homme est réalisé en 2001 par les classes de 4e et les enseignants d’éducation civique, de technologie, de français et d’arts plastiques.

L’établissement est équipé d’un atelier vidéo en 1993-1994, permettant aux élèves de réaliser des films. Pour la technologie, le collège dispose alors de salles d’informatique, d’électronique et de construction mécanique.

Le collège est équipé d’internet à partir de 1997. Il participe cette année-là aux Netdays, un programme de la Commission Européenne visant à promouvoir l’utilisation des nouveaux médias dans les domaines de l’éducation et de la culture. Quinze ordinateurs sont alors en réseau et permettent d’enseigner le latin, les mathématiques, le français, l’histoire et la géographie. Une classe de 5e réalise un « journal déroulant » qui annonce sur un écran situé dans le hall les absences de professeurs et le menu du jour.

En 2007, le collège reçoit le label e-twinning, qui récompense les enseignants membres d’un projet visant à « jumeler des établissements scolaires en Europe via les nouvelles technologies au travers de projets collaboratifs toutes disciplines confondues ». Il s’agissait d’un projet en partenariat avec la Lituanie et l’Espagne, pour les classes de 3e, en mathématiques et en langues.

Liens : KGS Rastede

John Colet School of Wendover

Scoala Generala Nr 6 de Sibiu

JPEG - 52 ko
L’entrée du collège
JPEG - 50.5 ko
Les têtes

Vous pourrez connaître très prochainement la suite de cet historique, nous travaillons actuellement à une mise à jour (le 26/09/2017).