Chapitre complet pour impression

Badminton - Championnats de France : une belle expérience !

JPEG - 2 Mo

Championnats de France : une belle expérience !

Notre chauffeur en titre Monsieur Perrot, professeur EPS habitué à conduire les minibus, nous a emmenés à Lillebonne, près du Havre. 27 équipes qualifiées, 6 pour le championnat de sport partagé (équipes constitués de joueurs et joueuses valides et handicapés), beaucoup de jeunes se sont retrouvés sur le site, un site agréable, les deux salles de sport ainsi que l’espace restauration étaient proches, seul l’hébergement au Havre se trouvait à 30km du lieu de compétition.

Le mardi, inscription, vérification des licences, première évaluation pour notre jeune arbitre François Lucas, réunion des jeunes arbitres, commission technique pour les accompagnateurs et le jeune coach (Léandre Grislain), et pour les joueurs et joueuses ( Lauryne Dupont, Clémentine Tillmann, Thibault Flouriot, Elouan Robert, Quentin Brillet), moment de détente avec des jeux en bois, puis premier repas, avant de rejoindre notre hôtel au Havre.

Mercredi début des matchs au sein de notre poule que nous savons très difficile. Il faut se lever tôt, déjeuner à l’hôtel avant de se rendre sur place.

La formule des rencontres par équipe est la suivante : les matchs simple-dames, simple-hommes, double-dames, double-hommes, doubles-mixte se succèdent dans un ordre tiré au sort, en sachant que le double-mixte se joue toujours en dernier. 5 sets de 20 points, le score est cumulé à chaque rencontre, on change de match à 20-40-60-80 et la première équipe à 100 a gagné.

En fonction des tirages au sort, certaines équipes sont avantagées, d’autres pas.

Nous sommes dans une poule de 4, deux équipes très fortes, une un peu moins.

Pour sortir de poule il faut gagner au moins deux matchs. L’équipe de Voisin Le Bretonneux semble hors de portée, celles de Saint Maur et de Pernes Les Fontaines paraissent jouables. L’équipe de Liffré loupe le coche sur le premier match, contre l’équipe de Saint-Maur, elle perd de 20 points sans avoir pu donner le maximum d’elle même. Difficile de rentrer à fond dés le 1er match, nous manquons d’expérience !

D’habitude, les poules sont constituées de manière très hétérogène et nous pouvons démarrer tranquillement avant de monter en puissance ! Cette fois le tirage au sort des poules nous a été défavorable. L’équipe sort 3e de la poule et doit jouer la consolante. Et pendant ce temps là, François arbitre sur les autres poules.

Le temps de remotiver les troupes, et nous nous fixons l’objectif de gagner la consolante. L’après midi, après un temps de détente autour d’une partie de saboteur, les 1/4 de finales de la consolante nous donne l’occasion de reprendre confiance en battant l’équipe de Moulins.

JPEG - 2 Mo

Dernier jour, Liffré rencontre l’équipe de Montivilliers en 1/2 finale de consolante. En double homme, Elouan et Quentin font leur meilleur match depuis le début de la compétition, tout le monde est au top (ou presque) malgré une nuit courte et un réveil un peu difficile pour certains…

Liffré est en finale de la consolante et rencontre l’équipe de Romans sur Isère qui bat Pernes les Fontaines en 1/2 finale, une des équipes rencontrées lors de la première phase. Un petit tour du coté des 1/2 finales qui se déroulent dans le gymnase Micheline Ostermeyer ( une des plus grandes sportives françaises), pour constater que notre analyse se confirme puisque Saint Maur et Voisin Le Bretonneux sont en course, et nous retournons dans notre gymnase pour jouer la finale de la consolante.

Le tirage au sort de l’ordre des matchs nous va bien, Lauryne démarre et gagne son match avec 5 points d’avance, puis Thibault pour le simple, Lauryne et Clémentine pour le double-dames, Elouan et Quentin pour le double-hommes, Clémentine et Thibault pour le double-mixte, à chaque match nous conservons l’écart et gagnons la finale. 17e sur 27 équipes.

François arbitre à nouveau, est évalué par les collègues d’Eps qui composent la commission de validation mais il n’obtiendra pas son diplôme national. Les exigences sont très fortes, François qui a démarré la formation jeune arbitre cette année et a donc validé son niveau régional, manque un peu d’expérience sur des matchs d’un niveau plus fort que ceux qu’il a eu l’habitude d’arbitrer.

Retour à Liffré le soir après la cérémonie protocolaire, avec en tête plein de chouettes souvenirs !

PDF - 16.2 ko
RESULTATS

Sylvie Larue

Documents à télécharger